Nav Header Contact us

Switch Language
Swiss-Rx-Login

Einige Inhalte sind nur für registrierte Fachpersonen aus dem Gesundheitswesen einsehbar. Bitte loggen Sie sich hier ein.

Anmelden

Prendre soin de soi en cas d’insuffisance cardiaque

Une insuffisance cardiaque vous a été diagnostiquée ? Vous et votre médecin pouvez agir pour garder la maladie sous contrôle.

Découvrez ce site Internet

À propos de l’insuffisance cardiaque chronique

À propos de l’insuffisance cardiaque chronique

Découvrez ce qui se passe pour le cœur en cas d’insuffisance cardiaque.

 

En savoir plus
Hospitalisation

Hospitalisation

Après une hospitalisation, votre insuffisance cardiaque doit être surveillée et traitée attentivement.

En savoir plus
Après le diagnostic

Après le diagnostic

Découvrez le traitement de l’insuffisance cardiaque au quotidien.

En savoir plus
Pour les proches et aidants

Pour les proches et aidants

Découvrez comment soutenir une personne atteinte d’insuffisance cardiaque.

En savoir plus
Autres informations et soutien

Autres informations et soutien

Familiarisez-vous avec les termes médicaux que vous rencontrez au sujet de l’insuffisance cardiaque et découvrez où trouver de plus amples informations et des offres de soutien.

En savoir plus

PP-VER-CH-0036-1_02.2022

Créons ensemble un bénéfice pour vos patients cardiaques ou insuffisants rénaux

Xarelto - Verquvo - Kerendia

Chez Bayer nous nous soucions depuis longtemps des patients cardiaques.   

Cela a démarré il y a plus de 30 ans avec Aspirine Cardio et se poursuit encore aujourd’ hui avec Xarelto et Xarelto vascular. Pour vos patients de moins de 18 ans, nous vous proposons une solution avec Xarelto junior.1-4   

Bayer a ainsi su acquérir de solides connaissances dans le domaine cardiovasculaire et a pu développer les bases nécessaires à la recherche et au développement d’approches thérapeutiques innovantes.   

Notre priorité est de vous aider à proposer les meilleurs traitements à vos patients afin de leur garantir le bénéfice maximal mais aussi la protection la plus élevée.   

Depuis 2023, Verquvo et Kerendia sont disponibles en Suisse et élargissent les options thérapeutiques pour vous et vos patients.5,6

Xarelto2

Efficace contre les thromboses
Bon profil de sécurité
Une seule prise par jour

 

 

Au produit

Kerendia5

Ralentit la progression de l’IRC
Diminue le nombre d’hospitalisations chez l’insuffisant cardiaque
Profil de sécurité au niveau du placebo

 

Au produit

Verquvo6

Mécanisme d’action complémentaire
Protection contre les nouvelles hospitalisations ou le décès CV
Profil de sécurité au niveau du placebo

 

Au produit


Points essentiels

    Inhibiteur direct du facteur Xa C: Comprimés pelliculés contenant 10, 15 et 20 mg de rivaroxaban. I: Adultes: a) Prévention des thromboses lors d’interventions orthopédiques majeures des extrémités inférieures, p.ex. pour une prothèse de hanche ou de genou. b) Traitement de l’embolie pulmonaire (EP) et de la thrombose veineuse profonde (TVP) ainsi que prévention des récidives de TVP et d'EP. c) Prévention des accidents vasculaires cérébraux et des embolies systémiques en présence d'une fibrillation auriculaire non valvulaire; Population pédiatrique: a) (poids corporel ≥ 30kg): Traitement des thromboembolies veineuses (TEV) après une anticoagulation parentérale initiale pour la prévention des récidives de TEV. b) (poids corporel ≥ 50kg): Prophylaxie de la thrombose après l'intervention de Fontan pour la correction d'un défaut cardiaque congénital. P: Adultes: a) 10mg 1x par jour. b) 15mg 2x par jour les 21 premiers jours, puis 20mg 1x par jour ; à partir du mois 7: 20mg 1x par jour ou 10mg 1x par jour selon une évaluation individuelle des avantages et des risques c) 20mg 1x par jour; en cas de ClCr de 15 à 49 ml/min: 15mg 1x par jour. Prise de la dose de 15 ou de 20 mg pendant un repas. Population pédiatrique: a) si le poids corporel est ≥30kg jusqu‘à <50kg: 15mg 1x par jour. Si le poids corporel est ≥50kg: 20mg 1x par jour. b) 10mg 1x par jour. CI: Hypersensibilité aux composants, endocardite bactérienne aiguë, hémorragies cliniquement significatives, hépatopathie/insuffisance hépatique (IH) sévère avec risque hémorragique significativement accru, légère IH avec coagulopathie, insuffisance rénale (IR) nécessitant une dialyse, ulcère gastro-intestinal aigu ou maladie GI ulcéreuse, grossesse, allaitement. MG: Co-médication (voir «IA»), prothèse valvulaire, administration simultanée de médicaments influençant l'hémostase. Pr: IR (ClCr de 15 à 29 ml/min) ou IR en association avec des médicaments faisant augmenter le taux plasmatique de Xarelto®, risque accru d'hémorragies incontrôlées et de diathèse hémorragique, AVC hémorragique récent, hémorragie intracrânienne ou intracérébrale, ulcère GI/maladie GI ulcéreuse récents, hypertension sévère non contrôlée, rétinopathie vasculaire, anomalies vasculaires intrarachidiennes ou intracérébrales, chirurgies cérébrales, spinales ou oculaires récentes, antécédents de bronchiectasie ou d'hémorragie pulmonaire, ponction et anesthésie rachidiennes, l'administration doit être arrêtée au moins 24 h avant le procédé invasif/l'intervention chirurgicale, SAPL, des cas isolés d'agranulocytose et de SJS ont été rapportés. EI fréquents: Hémorragies, anémie, vertige, céphalées, saignements oculaires, hématomes, épistaxis, hémoptysie, nausées, constipation, diarrhées, taux accru d'enzymes hépatiques (ASAT, ALAT), prurit, éruption cutanée, douleurs des extrémités, fièvre, œdème périphérique, asthénie. IA: Inhibiteurs puissants du CYP 3A4 et de la P-gp (ritonavir, kétoconazole), inducteurs puissants du CYP 3A4 et de la P-gp (rifampicine, carbamazépine, phénobarbital, millepertuis), médicaments influençant l'hémostase. Prés.: 10 et 30 cpr. pell. de 10 mg; 14, 28 et 98 cpr. pell. de 15 et de 20 mg. (b), admis aux caisses (limitation à prendre en considération). Pour de plus amples informations: voir www.swissmedicinfo.ch. Distribution: Bayer (Schweiz) AG, Uetlibergstr. 132, 8045 Zurich. PP-M_RIV-CH-0031-1_04.2024

      Inhibiteur direct du facteur Xa C: Comprimés pelliculés contenant 2.5 mg de rivaroxaban I: En association avec de l’acide acétylsalicylique (AAS) pour la prévention des événements athérothrombotiques graves (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde, décès d’origine cardiovasculaire) chez les patients présentant une maladie coronarienne ou une artériopathie périphérique manifeste et à haut risque d’événements ischémiques. P:  2.5 mg 2x par jour. CI: Hypersensibilité aux composants, endocardite bactérienne aiguë, hémorragies cliniquement significatives, antécédents d’AVC hémorragique ou lacunaire, d’AVC ischémique (<1 mois) hépatopathie/insuffisance hépatique (IH) sévère avec risque hémorragique significativement accru, légère IH avec coagulopathie,  insuffisance cardiaque sévère (NYHA III-IV, LVEF ≤30%), insuffisance rénale (IR) nécessitant une dialyse, ulcère gastro-intestinal aigu ou maladie GI ulcéreuse, grossesse, allaitement. MG: Co-médication (voir «IA»), âge <18 ans, prothèse valvulaire, médicaments influençant l'hémostase. Pr: IR (ClCr de 15 à 29 ml/min), risque accru d'hémorragies incontrôlées, diathèse congénitale ou hémorragique, hémorragie intracrânienne ou intracérébrale, ulcère GI/maladie GI ulcéreuse récents, hypertension sévère non contrôlée, rétinopathie vasculaire, anomalies vasculaires intrarachidiennes ou intracérébrales, chirurgies cérébrales, spinales ou oculaires récentes, antécédents de bronchiectasie ou d'hémorragie pulmonaire, ponction et anesthésie rachidiennes, l'administration doit être arrêtée au moins 24 h avant le procédé invasif/l'intervention chirurgicale, administration simultanée de médicaments influençant l'hémostase, SAPL, des cas isolés d'agranulocytose et de SJS ont été rapportés. EI fréquents: Hémorragies, anémie, vertige, céphalées, saignements oculaires, hématomes, épistaxis, hémoptysie, nausées, constipation, diarrhées, taux accru d'enzymes hépatiques (ASAT, ALAT), prurit, éruption cutanée, douleurs des extrémités, fièvre, œdème périphérique, asthénie. IA: Inhibiteurs puissants du CYP 3A4 et de la P-gp (ritonavir, kétoconazole), inducteurs puissants du CYP 3A4 et de la P-gp (rifampicine, carbamazépine, phénobarbital, millepertuis), médicaments influençant l'hémostase. Prés.: 28, 56 et 98 cpr. pell. de 2.5 mg. (B), admis aux caisses (limitation à prendre en considération). Pour de plus amples informations: voir www.swissmedicinfo.ch. Distribution: Bayer (Schweiz) AG, Uetlibergstr. 132, 8045 Zurich. MA-M_RIV-CH-0090-1_02.2022

        Inhibiteur direct du facteur Xa C: Granulés pour suspension buvable de rivaroxaban (1 mg/ml). I: Population pédiatrique: a) (poids corporel <30kg): traitement des thromboembolies veineuses (TEV) après une anticoagulation parentérale initiale pour la prévention des récidives de TEV. b) (poids corporel ≥ 10kg): Prophylaxie de la thrombose après l'intervention de Fontan pour la correction d'un défaut cardiaque congénital. P: a+b) ajustement de la dose en fonction du poids corporel, selon tableaux 1+2 de l'information professionnelle. CI: Hypersensibilité aux composants, endocardite bactérienne aiguë, hémorragies cliniquement significatives, hépatopathie/insuffisance hépatique (IH) sévère avec risque hémorragique significativement accru, légère IH avec coagulopathie, insuffisance rénale (IR) nécessitant une dialyse, ulcère gastro-intestinal aigu ou maladie GI ulcéreuse, grossesse, allaitement. MG: Co-médication (voir «IA»), prothèse valvulaire, administration simultanée de médicaments influençant l'hémostase. Pr: naissance avant la 37e semaine de grosses ou poids corporel <2.6kg ou allaité/nourri <10 jour (pas de donnée), IR modérée ou sévère ou IR en association avec des médicaments faisant augmenter le taux plasmatique de Xarelto®, risque accru d'hémorragies incontrôlées et de diathèse hémorragique, AVC hémorragique récent, hémorragie intracrânienne ou intracérébrale, ulcère GI/maladie GI ulcéreuse récents, hypertension sévère non contrôlée, rétinopathie vasculaire, anomalies vasculaires intrarachidiennes ou intracérébrales, chirurgies cérébrales, spinales ou oculaires récentes, antécédents de bronchiectasie ou d'hémorragie pulmonaire, ponction et anesthésie rachidiennes, l'administration doit être arrêtée au moins 24 h avant le procédé invasif/l'intervention chirurgicale, SAPL, des cas isolés d'agranulocytose et de SJS ont été rapportés. EI fréquents: Hémorragies, anémie, vertige, céphalées, saignements oculaires, hématomes, épistaxis, hémoptysie, nausées, constipation, diarrhées, taux accru d'enzymes hépatiques (ASAT, ALAT), prurit, éruption cutanée, douleurs des extrémités, fièvre, œdème périphérique, asthénie. IA: Inhibiteurs puissants du CYP 3A4 et de la P-gp (ritonavir, kétoconazole), inducteurs puissants du CYP 3A4 et de la P-gp (rifampicine, carbamazépine, phénobarbital, millepertuis), médicaments influençant l'hémostase. Prés.: granulés pour suspension buvable (50ml et 100ml), catégorie de remise B. Pour de plus amples informations: voir www.swissmedicinfo.ch. Distribution: Bayer (Schweiz) AG, Uetlibergstr. 132, 8045 Zurich. PP-M_RIV-CH-0032-1_04.2024

          ▼Ce médicament fait l'objet d'une surveillance supplémentaire. Pour plus d’informations, se référer à l’information professionnelle/l’information destinée aux patients de Kerendia® disponible sous www.swissmedicinfo.ch.
          Information professionnelle abrégée de Kerendia® (Finérénone): Antagoniste sélectif non stéroïdien du récepteur des minéralocorticoïdes (ARM) C: Cpr pelliculés à 10 mg et 20 mg de finérénone I: Kerendia est indiqué pour ralentir la progression d’une néphropathie chronique chez des patients adultes atteints de diabète de type 2. Voir la rubrique «Efficacité clinique» dans l’information professionnelle de Kerendia pour les résultats d’études concernant les effets sur les événements cardiovasculaires. P: L’instauration du traitement par Kerendia est recommandée lorsque le taux de potassium sérique est ≤ 4,8 mmol/l. Lorsque le potassium sérique est > 4,8 à 5,0 mmol/l, un traitement par Kerendia peut être envisagé en mettant en place une surveillance supplémentaire du potassium sérique durant les 4 premières semaines. Lorsque le taux de potassium sérique est > 5,0 mmol/l, un traitement par Kerendia n’est pas recommandé. Dose initiale de Kerendia: 20 mg 1 fois/jour si le DFGe est ≥ 60 ml/min/1,73 m2 et 10 mg 1 fois/jour si le DFGe est de 25 à 59 ml/min/1,73 m2. Poursuite du traitement par Kerendia 4 semaines après l’instauration, la reprise ou l’augmentation de la posologie: 20 mg 1 fois/jour lorsque le potassium sérique est ≤ 4,8 mmol/l et si le DFGe n’a pas diminué de > 30 % par rapport à la mesure précédente et maintien de la posologie (10 mg ou 20 mg) lorsque le taux de potassium sérique est > 4,8 à 5,0 mmol/l. Interrompre la prise de Kerendia lorsque le taux de potassium sérique est > 5,5 mmol/l et reprendre le traitement à une posologie de 10 mg 1 fois/jour lorsque le potassium sérique est ≤ 5 mmol/l. En cas de traitement préexistant par un inhibiteur modéré du CYP3A4: instauration du traitement à la posologie de 10 mg 1 fois/jour. CI: Traitement concomitant par un inhibiteur puissant du CYP3A4, maladie d’Addison, hypersensibilité au principe actif ou aux excipients. MG/Pr: ll y a un risque accru d’hyperkaliémie sous Kerendia, il est donc recommandé de mesurer périodiquement le potassium sérique et d’interrompre la prise de Kerendia lorsque le taux de potassium sérique est > 5,5 mmol/l et de reprendre le traitement à une posologie de 10 mg 1 fois/jour lorsque le potassium sérique est ≤ 5 mmol/l (voir P). Le risque d’hyperkaliémie peut également augmenter lors de la prise de traitements concomitants qui élèvent le taux de potassium sérique. GA: Kerendia ne doit pas être utilisé pendant la grossesse sauf si l’état clinique de la patiente le rend nécessaire. Pendant l’allaitement, une décision doit être prise soit d’interrompre l’allaitement soit d’interrompre le traitement par Kerendia. EI fréquents: Hyperkaliémie, hyponatrémie, hypotension, DFG diminué, hyperuricémie. IA: L’utilisation concomitante d’inhibiteurs modérés et faibles du CYP3A4 entraîne une augmentation de l’exposition à la finérénone. Ceci pouvant entraîner une augmentation du potassium sérique, le risque d’hyperkaliémie augmente. Le taux de potassium sérique est donc à surveiller. Prés.: 10 mg et 20 mg: 28 ou, 98 cpr. pelliculés. (B), admis aux caisses (limitation à prendre en considération). 

          Pour de plus amples informations: voir www.swissmedicinfo.ch. Distribution: Bayer (Schweiz) AG, Uetlibergstr. 132, 8045 Zurich.

            Stimulateur de la guanylate cyclase soluble (GCs) 
            C: Comprimés pelliculés à 2,5 mg, 5 mg et 10 mg de vériciguat I: Verquvo est utilisé pour le traitement de l'insuffisance cardiaque chronique symptomatique chez les patients adultes à fraction d'éjection réduite qui ont été stabilisés après une décompensation récente ayant nécessité un traitement IV. Verquvo est utilisé en association avec d'autres traitements de l'insuffisance cardiaque. P: Dose initiale Verquvo 2,5mg 1x/jour, augmentation en fonction de la tolérance à 5mg 1x/jour environ toutes les 2 semaines puis à la dose d'entretien 10mg 1x/jour ; à prendre avec de la nourriture. Assurer une stabilisation suffisante après une décompensation récente avant l'instauration du traitement par Verquvo, en particulier chez les patients présentant des taux de NT-proBNP très élevés. La stabilisation clinique comprend le traitement de la surcharge volumique par des diurétiques à effet intensifié (en intraveineuse) et l'optimisation de l'approche thérapeutique avec l'utilisation d'autres traitements standard de l'insuffisance cardiaque. CI: Hypersensibilité à l'un des excipients, utilisation concomitante avec d'autres stimulateurs de la GCs (riociguat), ou des inhibiteurs de la PDE-5. MG/Pr: Veiller à une stabilisation suffisante des patients concernés avant l'instauration du traitement par Verquvo (voir P), risque d'hypotension symptomatique: en cas de survenue, ajustement de la posologie des diurétiques et le traitement d'autres causes de l'hypotension (p.ex. hypovolémie). GA: Verquvo ne devrait pas être utilisé pendant la grossesse, interrompre l'allaitement ou interrompre/s'abstenir du traitement par Verquvo. EI fréquents: hypotension, anémie, vertiges, nausées, céphalées, dyspepsie, vomissements, reflux gastro-œsophagien. IA: expérience limitée avec l'utilisation concomitante de nitrates à longue durée d'action. Prés.: 14 et 100 cpr. pell. de 2.5mg; 14, 98 et 100 cpr. pell. de 5mg; 14, 98 et 100 cpr. pell. de 10mg. (B), admis aux caisses (limitation à prendre en considération). Pour de plus amples informations: voir www.swissmedicinfo.ch. Distribution: Bayer (Schweiz) AG, Uetlibergstr. 132, 8045 Zurich. 
            MA-M_VER-CH-0076_03.2023

              Inhibition de l’agrégation plaquettaire; effet antithrombotique par inhibition irréversible de la synthèse de thromboxane A2 dans les thrombocytes. Les fonctions plaquettaires responsables de la coagulation sanguine ne sont pas influencées. C: 1 compr. contient 100 mg ou 300 mg d’AAS avec enrobage résistant au suc gastrique (enteric coated). I:  Prévention de la réocclusion après pontage et PTCA, traitement prophylactique des accidents vasculaires cérébraux après AIT, prévention des récidives d’infarctus, prévention d’infarctus du myocarde en cas de risque cardiovasculaire très élevé, angor instable, prévention lors d’AOMI. D: Sauf prescription différente du médecin: Indications cardiovasculaires, y compris ATL: 1 x 100 mg/jour. Prophylaxie des accidents vasculaires cérébraux suite à un AIT: 3 x 100 mg/jour ou 1 x 300 mg/jour. A prendre au moins une demi-heure avant le repas. CI: Ulcères gastro-intestinaux, maladies inflammatoires de l'intestin, diathèse hémorragique, hypersensibilité à l’égard des salicylates et/ou d’autres antirhumatismaux, hépatopathies graves, insuffisance rénale sévère, troisième trimestre de la grossesse, traitement des douleurs postopératoires après pontage coronarien. MG/Préc.: Médicaments concomitants (voir «IA»), insuffisance rénale et/ou hépatique, problèmes gastriques ou duodénaux chroniques ou récidivants, déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase, asthme bronchique. EIM fréquents: allongement du temps de coagulation, microhémorragies gastro-intestinales (70%), gastralgies. IA: Potentialisation de l’effet des antidiabétiques oraux, des anticoagulants, des barbituriques, du lithium, des sulfamides, de la tri-iodothyronine et des AINS, augmentation des concentrations plasmatiques du méthotrexate, de la digoxine, de la phénytoïne et du valproate, atténuation de l’effet des inhibiteurs de l’ECA et des β-bloquants, des diurétiques, des uricosuriques, autres interactions avec les ISRS, le métamizole et les glucocorticoïdes systémiques. Prés.: 100 mg à 28, 90, 98, emballage hospitalier 9 x 10 compr.; 300 mg à 30, 90 (B), pris en charge par les caisses maladie.  Pour de plus amples informations, veuillez consulter www.swissmedicinfo.ch. Distribution: Bayer (Schweiz) AG, Uetlibergstr. 132, 8045 Zurich. MA-M_ASA_C-CH-0010-1_03.2024

              PP-PF-CAR-CH-0065-1_09.2023